Quand les sculptures prennent vie au Musée du Papier

Quand les sculptures prennent vie au Musée du Papier

Publié le 03/06/2017

Le Musée du Papier d’Angoulême accueille l’exposition de l’artiste pékinois Li Hongbo, “quand la sculpture devient créature”, une première en France !

Li Hongbo est un artiste pékinois, de renommée internationale. Ce sculpteur s’inspire des jouets traditionnels chinois, “de la vie, des fêtes, des guirlandes” pour créer ses sculptures en papier de soie. Mieux qu’un trompe-l’oeil, elles s’étirent, se meuvent, se tordent et se replacent au bon vouloir des animateurs du musée. Munis de gants blancs, ils ont été formés par l’artiste, afin d’éblouir les visiteurs.

Chaque oeuvre se compose de milliers de couches en papier de soie imbriquées, collées et pliées grâce aux techniques ancestrales qu’il perfectionne. Un buste deviendra un immense accordéon de papier et reviendra en l’état. L’illusion est totale ! Découvrez François Ier et Marguerite de Valois se transformer sous vos yeux. Plongez au coeur de l’imaginaire de l’artiste avec sa sculpture géante.

Comment crée-t-il ces oeuvres si particulières?

L’art du Jianzhi (la découpe du papier) est inscrit au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO. Une fois le collage spécial effectué, il superpose les feuilles qui deviennent petit à petit des blocs. Ils sont, ensuite, sculptés à la scie et prendront alors forme. Li Hongbo a créé le buzz sur la toile grâce aux vidéos de ses oeuvres en mouvement.

L’artiste a répondu présent à l’invitation du musée, car la ville est, selon lui, une place forte dans l’histoire du papier. Spécialement pour l’exposition, le Musée du papier a expédié près de 800 livres collectées auprès des écoles angoumoisines à Li Hongbo. Il a alors pu confectionner, des oeuvres originales présentées du 16 mai au 31 décembre 2017. Le musée s’intéresse, de plus, aux arts traditionnels chinois et met en valeur, pour l’occasion ses collections !

Le musée du papier avait reçu en 2012 les oeuvres d’Eric Joisel, le très reconnu origamiste et avait connu une affluence historique. Li Hongbo et ses “créatures flexibles” vont-ils battre le record ?

 

Activités en lien avec l'article