Dans la peau d’un soigneur au Zoo d’Asson

Dans la peau d’un soigneur au Zoo d’Asson

Publié le 29/08/2017

Lieu de préservation et de reproduction des espèces en voie de disparition, le zoo d’Asson nous permet d’être plus que de simples visiteurs. En famille, entre amis ou en solo, nous devenons acteurs de la protection des espèces menacées.

Des parcours au cœur de la nature

Entre Lourdes et Pau, on découvre le sanctuaire de près de 500 animaux. Les 5 hectares du zoo d’Asson sont un véritable havre de paix au cœur des Pyrénées-Atlantiques. Nous faisons un vrai tour du monde grâce aux collections impressionnantes du parc animalier.
Les jardins exotiques nous font voyager et découvrir une flore luxuriante habitée par des oiseaux tropicaux.
Le monde des acrobates est le refuge de multiples espèces de singes : des lémuriens aux ouistitis en passant par les grands singes.
La terre d’Afrique recèle d’animaux de la savane comme les zèbres, serval, mangoustes ou encore les antilopes des forêts.
La zone « Outback » est le territoire des kangourous d’Australie.
Le temple de l’ocelot nous emmène dans la forêt du Guatemala. À l’image du parc national de Tikal, il est le lieu de vie de l’ocelot.
On termine par le monde de Radjah, tigre blanc en voie de disparition qui domine l’univers des espèces d’Asie : panthères des neiges, petits pandas ou encore loutres naines.

Plus qu’une visite, une expérience

Selon les conseils du zoo, nous nous équipons avec de bonnes chaussures (des bottes par temps de pluie), et des vêtements confortables qui ne craignent pas. On démarre donc notre journée en tant que soigneurs au zoo d’Asson vers 9 h. L’équipe nous accueille avec gentillesse et nous présente les consignes de sécurité et le programme des festivités.
Nous découvrons d’abord la forêt amazonienne pour nourrir les ouistitis. Ces incroyables petits singes sont tellement attachants que nous avons du mal à passer à la prochaine étape.
Ensuite, place à la volière pour donner les soins aux perroquets multicolores : les loriquets qui chantent à tue-tête pendant ce moment délicat.
Puis, nous nous dirigeons vers le territoire des lémuriens. Nous plongeons instantanément à Madagascar pour leur donner les soins journaliers.
Enfin, nous terminons par une note de douceur. Nous nourrissons les adorables loutres et petits pandas.
L’expérience se termine après midi, et nous avons des étoiles plein les yeux, on pourrait même penser à une reconversion !


Au zoo d’Asson, on a l’impression d’avoir été vraiment utiles et d’être acteurs de la préservation des espèces menacées ! On en redemande !
NB: L'expérience soigneurs d'un jour est accessible à partir de 12 ans

 

Activités en lien avec l'article